Un ensemble de nouvelles fiches

Vous trouverez sur le site une centaine de nouvelles fiches de chansons ajoutées en une fois en scannant une série de fiches réalisées manuellement il y a une vingtaine d’années, le but étant d’augmenter rapidement la base de manière conséquente.

Les chansons ajoutées s’adressent spécialement à des pédagogues du solfège car elles reprennent quelques chansons préparées par Édouard SENNY (1923-1980) pour une conférence prononcée un mois avant son décès accidentel et rédigée, à titre posthume, par votre serviteur (Chansons traditionnelles wallonnes pour l’école, in vol. XII, Le folklore de l’enfance, Commission Royale Belge de folklore, 1982). La série actuellement insérée avait complété ce choix pour réaliser l’objectif d’Édouard Senny : fournir aux pédagogues une anthologie de chants de la tradition wallonne pour l’ensemble des gammes càd depuis les échelles prépentatoniques (à 2, 3 et 4 sons) et pentatoniques jusqu’aux échelles hexa- et heptatoniques, dont certaines modales. Donc, pour un apprentissage progressif de la lecture en commençant par 2 ou 3 sons jusqu’à la gamme à 7 sons.

Beaucoup d’enfantines, donc, souvent courtes (cris de métiers, berceuses, …) mais certaines d’un autre type tout de même. Ainsi, s’y trouvent ajoutés des chants de la Famenne, encore jamais publiés et que Senny avait recueillis —en ±1965 sans doute— avec son vieux complice Wéry après deux colloques (méconnus) à Marche sur les musiques traditionnelles (en 1963 et 1964 — mêmes références que plus haut, vol. II, 1965). S’y ajoutent aussi quelques chants du recueil remarquable (mais quasi introuvable) de SIMON (pour la région de Ciney) et DENÉE (pour la région de Huy) et du non moins remarquable recueil établi par Senny lui-même : Chansons populaires de l’Ardenne septentrionale, Commission Royale de folklore, 1961.

Cette version manuscrite de chansons wallonnes sera révisée ultérieurement pour une rédaction définitive en version numérique, notamment selon des critères que je suis actuellement, par exemple la découpe des chants sur les phrases du texte.

Les commentaires sont fermés.